Accueil

Bienvenue sur notre site internet

Bonjour à tous !

Nous voici à une période qui marquera l’histoire de nos territoires, après une réorganisation des cantons, la proposition du nouveau schéma intercommunal nous a amené à réfléchir à notre avenir.

Au 1er janvier 2016, 245 communes nouvelles ont été créées au niveau national et dont 36 d’entre elles ont vu le jour dans la Manche regroupant ainsi 121 communes.

De notre côté, la réflexion s’est effectuée avec les communes voisines pour aboutir tout naturellement avec Saint Symphorien des Monts et Buais.

Cela permet de concrétiser les efforts de mutualisations déjà engagés. De plus la loi nous permet de bénéficier du gel des dotations jusqu’en 2020 (soit un gain de 52 000 €).

Les deux entités historiques ont travaillé ensemble sur un projet de charte et de règlement intérieur : tout cela a fait l’objet de délibérations et a abouti à la naissance de Buais-Les-Monts, dont vous découvrirez le fonctionnement dans ce nouveau site internet (avec un nouveau nom !)

Nous attendons avec impatience vos retours.

Bonne navigation.

Le Maire
Eric Courteille


INFORMATIONS


Evolution de la Communauté de communes

En janvier 2013, Buais a rejoint la Communauté de communes de Saint-Hilaire-du-Harcouët, quittant celle de la Sélune.

Aujourd’hui, la loi votée en 2015 impose des regroupements plus importants en nombre d’habitants. Il y a donc une nouvelle évolution dans ce sens.

Vous trouverez ci-dessous la première lettre d’information aux habitants présentant ces modifications et le projet qui doit se concrétiser début janvier 2017.


Vie du secrétariat

Actuellement, nous avons deux secrétaires, chacune à temps partiel, Christelle Machard et Élodie Madelin.


Travaux d’amélioration de l’habitat

La Communauté d’agglomération MONT-SAINT-MICHEL-NORMANDIE a mis en place depuis le 17 juillet 2017 une Opération Programmée d’Amélioration de l’Habitat et de Revitalisation Rurale (OPAH-RR) en partenariat avec l’Anah et l’Etat.

Pour plus de précision, veuillez consulter les documents ci-dessous :

 

 

 

    Le brûlage à l’air libre des déchets verts (pelouse, tailles de haies, feuilles mortes…) c’est interdit ! Tout le monde est concerné : les particuliers, les collectivités, les entreprises. Cela engendre des troubles du voisinage généré par les odeurs, fumée, risques d’incendies. Le brûlage à l’air libre émet de nombreux polluants dont des particules qui véhiculent des composés cancérigènes comme les hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP). La toxicité des substances émises peut être accrue quand sont associés d’autres déchets comme des plastiques ou des bois traités. Il faut donc valoriser les déchets verts ! Des solutions alternatives existent : le compostage domestique, le broyage/paillage, la déchèterie. Attention, en cas de non-respect une contravention de 450€ peut être appliquée pour un particulier ! Pour plus d’information : https://normandie.ademe.fr/expertises/dechets-et-economie-circulaire

     

    Comme vous le savez, les élections municipales auront lieu les 15 et 22 mars 2020.

    La gestion des listes électorales est assurée par les communes (compétence confirmée par la loi de juillet 2016, appliquée en 2019).

    CE QUI CHANGE POUR CETTE ÉLECTION :

    – L’inscription est désormais possible jusqu’à 6 semaines du scrutin. Pour les municipales 2020, il sera possible de s’inscrire sur les listes électorales jusqu’au 7 février 2020 (contrairement à la règle précédente qui imposait l’inscription avant le 31 décembre de l’année précédent le scrutin). La date du 31 décembre n’est donc plus impérative.

     – La possibilité pour le citoyen de vérifier lui-même sa situation électorale directement en ligne. Avec la mise en place du répertoire électoral unique, dont la tenue est confiée à l’INSEE, chaque citoyen pourra vérifier qu’il est bien inscrit sur les listes électorales et connaître son bureau de vote directement en ligne sur l’adresse : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/services-en-ligne-et-formulaires/ISE

     – L’inscription en ligne généralisée. Chaque citoyen, quelle que soit sa commune de domiciliation, pourra s’inscrire directement par internet sur le site service-public.fr

     POURQUOI INFORMER VOS USAGERS SUR CES CHANGEMENTS ?

     Il est important d’informer vos usagers car Il est impossible de voter sans être inscrit sur les listes électorales. Or, il y a 3 millions d’électeurs non-inscrits et 6,5 millions de « mal-inscrits ».

    Le taux d’abstention aux élections est en partie dû à cette « mal-inscription », notamment chez les jeunes actifs. En effet, dès qu’il y a déménagement, la procédure d’inscription est volontaire.

     Toute amélioration du nombre d’inscrits et de la qualité de l’inscription entraînera une réduction de l’abstentionnisme.